Qui est responsable ?

« C’est sa faute, se prendre en photo, pour une fille, c’est ne pas se respecter… les filles, elles provoquent ! Faut pas qu’elle s’étonne si après la photo tourne ».

  • Une photo intime d’une fille qui circule ne signifie pas forcément que la fille qui est sur la photo a accepté sa diffusion  : elle a pu réaliser cette photo/vidéo dans le contexte d’une relation amoureuse ( ce qui est tout à fait son droit), mais sans vouloir qu’elle ne soit diffusée ensuite. Cela peut aussi être une photo prise sans qu’elle le sache ou bien envoyée sous la pression ou le chantage de son petit copain par exemple.  Souvent, ces photos sont commentées de façon très négative, créant une «  réputation  » (c’est-à-dire une étiquette négative jugeant des comportements sexuels réels ou supposés) à la fille sans justification. Les conséquences peuvent être désastreuses et durables pour elle.

  En savoir plus  : consulter la partie «  Pourquoi les filles sont davantage victimes ?   ».

 

Source : 13 Reason Why, Netflix, 2016.